Critiques·Non classé

COUP DE ♥ | Le Pacte des Marchombres – T1 : Ellana

pactemarchombres1

Le livre

Titre : Le Pacte des Marchombres – T1 : Ellana
Auteur : Pierre Bottero
Édité par : Rageot
Nombre de pages : 432
Genre(s) : Fantasy, Heroic-fantasy
Note : 19,5/20
Suite : Le Pacte des Marchombres – T2 : L’Envol
Résumé :
Seule survivante d’un groupe de pionniers après l’attaque de leur caravane, une fillette est recueillie par un peuple sylvestre et grandit à l’écart des hommes. À l’adolescence, elle décide de partir en quête de ses origines. Sous le nom d’Ellana, elle croise alors le plus grand maître marchombre, Jilano Alhuïn, qui la prend pour élève et l’initie aux secrets de sa guilde. Un apprentissage semé de rencontres et de dangers…

L’avis en bref

J’ai énormément de plaisir à vous chroniquer l’un des livres que je préfère chez mon auteur préféré. Ce livre est un énorme coup de coeur qui m’a tiré des larmes et que j’ai relu de nombreuses fois. Si je ne lui mets pas 20 c’est uniquement parce que pour moi, un livre n’est jamais parfait.

Et en plus développé, ça donne quoi ?

Le Pacte des Marchombres, pour moi, c’est une institution. J’ai découvert Bottero sur le tard, peu de temps avant son décès, et je me suis totalement laissée absorber par son univers dès les premières lignes d’Un monde à l’autre – je vous le chroniquerai après le tome 2 du Pacte, dans l’ordre de lecture chronologique. Je n’ai lu le Pacte des Marchombres que bien plus tard. Et là, ça a été le coup de foudre, le coeur qui fond, les pleurs, les rires.

Tout d’abord, je dois absolument te parler d’Ellana, son héroïne. Je l’avais déjà aimée dans les cycles d’Ewilan, mais alors dans le Pacte, c’est encore plus fort. Au fur et à mesure des pages qui relatent sa vie dès son enfant, le personnage gagne en couleurs, en profondeur et en réalisme. Ellana est libre, indépendante, intelligente, drôle, mais elle a aussi des défauts, des failles que Jilano va l’aider à dépasser. Je pense sincèrement que tout le monde a une Ellana cachée quelque part au fond du coeur.

D’ailleurs, tous les personnages qu’on découvre ou redécouvre au fur et à mesure de la lecture sont étonnants de vraisemblance dans le monde dans lequel ils s’inscrivent. Ils sont tous attachants à leur manière, ils te pousseront à les aimer et à les détester en fonction de leur rôle, ils sont tout en nuances et en milliers de petites beautés.

Ensuite, j’aimerais parler du style de Pierre Bottero. Les personnes qui ont déjà lu un livre de sa patte comprendront pourquoi j’y tiens. Bottero écrit merveilleusement bien. Sa plume est toute en sensibilité, elle est rêveuse, libre, elle te fait voyager avec une telle douceur que tu ne t’en rends compte que lorsque tu dois fermer le livre. Les maîtres mots de Bottero sont l’harmonie et l’émotion, et Ellana ne fait pas exception à cette règle car il s’y tient tout au long du récit. Celui-ci m’a arraché des larmes, m’a fait rire, et entre ses pages, j’ai oublié que j’étais dans une période morne et froide de ma vie.

Enfin, je souhaite revenir sur l’univers de Gwendalavir. C’est un univers dans lequel on sent l’influence de Tolkien, mais elle est ténue, bien maîtrisée, et au final on ne s’en rend compte que quand on lit les livres dans le but de voir ce genre de liens. Dans Ellana, on découvre de nouvelles races (les Petits) et on entre plus profondément dans la guilde des Marchombres qui a tant intrigué lors de la lecture des cycles d’Ewilan. On découvre également plus en détails de hauts lieux de l’Empire, certains dont on avait uniquement entendu parler et d’autres qui n’avaient jamais été mentionnés, comme la Forêt-Maison. Je pense que tout auteur de fantasy serait heureux d’avoir créé un univers comme celui de Gwendalavir.

Pour conclure

Ellana est un livre magistral dont je conseille la lecture à tout le monde. Il est magnifique à tous les niveaux et vous méritez tous•tes de lire une telle pépite.

Publicités

4 réflexions au sujet de « COUP DE ♥ | Le Pacte des Marchombres – T1 : Ellana »

  1. Ouiiiiiiiii Bottero ❤
    Là où je serais pas trop d'accord avec toi c'est sur l'écriture. J'adore Bottero mais je ne dirais pas qu'il écrit merveilleusement bien. A l'origine il n'est pas écrivain, et comme il le dit lui même il écrit des livres, non pour manier les mots, mais pour raconter des histoires. Ca donne à son écriture quelque chose qui est plus de l'ordre de la fraîcheur que du beau, même si elle s'est extrêmement améliorée au fil de ses livres ! Je trouve que ses qualités résident bien plus dans l'écriture des personnages et du monde dans lequel ils vivent que dans ses mots, même si son écriture est loin d'être mauvaise 🙂

    J'aime

    1. Tout pareil ! C’est aussi ma saga-doudou ♥ C’est très compliqué pour moi de chroniquer cette série, et même tous les livres de Bottero se passant en Gwendalavir, parce que je les vois comme un tout… Et posséder le Pacte en intégrale n’arrange rien sur ce point !

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s