Non classé

TAG – PKJ : Les méchants

Bonjour toi ! Aujourd’hui, j’ai décidé de te publier le tag de Pocket Jeunesse à propos des méchants. C’est un tag de circonstance avec le mois de novembre, je trouve, entre Halloween et le jour des morts. Cela dit, cet article sortira bien après ces deux fêtes, tout simplement car je programme mes articles dans l’ordre où je les écris. J’espère qu’il te plaira malgré ce retard !

Pouvez-vous citer…?

1) le plus méchant de tous les méchants.

Alors là je vais laisser parler mon âme d’enfant. Quand j’étais petite, Voldemort me terrifiait. Je me souviens même d’avoir fait un cauchemar où il venait pour me tuer. Les bienfaits de la lecture du tome 4 à un jeune âge sans doute. Bref, c’est lui que je sélectionne pour cette catégorie sans hésiter.

2) votre méchant préféré.

Là je nomine sans hésiter Magister de Tara Duncan. Magister, il me fait rire, il a la classe, c’est un vrai méchant et pourtant il est touchant quand on en apprend plus pour lui. Il n’est pas méchant juste pour être méchant, sa haine a un fondement, une histoire, elle est tragique, et belle en quelque sorte. De plus, Magister est un méchant amoureux, et ça, ça parle à la grande romantique au fond de moi.

3) un livre où le méchant n’est pas celui qu’on croit.

Pour cette catégorie j’ai choisi le premier tome de Red Queen. Je ne peux malheureusement pas te parler de l’intrigue et de pourquoi je l’ai choisi sans te spoiler allègrement mais sache que la révélation m’a énormément surprise et que je ne m’y attendais pas du tout, moi qui en général ne me laisse pas du tout surprendre.

4) un personnage méchant qui devient plus ou moins gentil (au fil du livre ou de la saga).

Drago Malefoy. C’est au fil du tome 6 que ce personnage quitte son rôle de grand méchant pour gagner en profondeur et en nuances. On en apprend plus sur lui, sur les raisons qui le poussent à être comme il est. Ce n’est pas un personnage que j’aime particulièrement mais je dois reconnaître qu’à partir de ce sixième tome, je l’aime déjà un peu plus, quand même.

5) un personnage gentil qui devient méchant (au fil du livre ou de la saga).

[ATTENTION : Cette question spoile la saga Tara Duncan !]

Fabrice de Besois-Giron. Au début, je l’aimais bien, vraiment, il était plutôt chouette, mais au fil des livres, on l’a vu devenir stupide, méchant, assoiffé par sa quête de pouvoir. Je n’approuve pas du tout son comportement, notamment avec Moineau, même si je sais que ce qu’il fait sert le récit.

6) un méchant dont le nom commence par P ou K ou J.

Alors là je sèche totalement, je viens de passer littéralement une demi-heure à chercher et rien ne me vient… Du coup je triche un peu et je te propose de m’en citer, avec leur oeuvre d’origine, dans les commentaires !

7) un méchant avec des pouvoirs surnaturels.

Amecareth. Amecareth est l’empereur des hommes-insectes dans la saga Les Chevaliers d’Émeraude. C’est une créature puissante et violente qui a engendré l’hybride Kira en violant une magicienne. Doté de puissants pouvoirs qui font de lui l’équivalent d’un  Immortel, il m’a impressionnée tout au long de ma lecture par ses pouvoirs.

8) un méchant cruel.

Le Tyran des Chroniques du Monde Émergé. C’est un ancien magicien ayant accédé à la magie interdite. Il est dit tout au long des livres à quel point il est cruel et assoiffé de pouvoirs. Il a créé les fammins, qui composent son armée, en expérimentant sur les hommes et les gobelins, et très peu de gens survivent aux tortures qu’il fait subir à ses prisonniers.

9) un méchant qui a un lien de parenté avec le héros/l’héroïne.

Je citerai une saga : Night School ! Je t’invite à la lire pour découvrir toutes les subtilités de la méchanceté dans cette saga.

10) un livre avec plusieurs méchants.

Les Chevaliers d’Émeraude. Dans cette sage, on connaît trois ennemis principaux, un sorcier, un empereur accompagné de ses légions et… Un dieu primordial ! Ça fait beaucoup quand même, non ?

11) une série où les méchants changent à chaque tome.

Demonica. Je ne sais pas si c’est toujours le cas maintenant car je me suis arrêtée en cours de route, mais chaque tome voyait un nouvel ennemi.

12) un livre sans méchant.

Tes mots sur mes lèvres. Et ce livre n’a pas besoin de méchant pour être excellent.

13) un roman où le méchant n’est pas humain.

Le Seigneur des Anneaux. Bon, en vrai, on ne sait pas, je crois, de quelle race est Sauron. Mais je suis à peu près certaine qu’il n’est pas humain, ou en tout cas, qu’au moment du Seigneur des Anneaux il ne l’est plus.

14) un livre dans lequel on a, au moins partiellement, le point de vue du méchant.

Le Piège de Magister. C’est le cinquième tome de Tara Duncan et il commence sur le point de vie magistral de Magister (Magistral, Magister, tu l’as ?).

Voilà, c’est la fin de ce tag, j’espère que ça t’a plu ! Si tu souhaites répondre à l’une ou à plusieurs questions, n’hésite pas à le faire dans les commentaires !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s