Non classé

TOP 5 – Les personnages 1 : Mes héroïnes favorites

Bonjour ! Aujourd’hui, je voudrais te présenter mon top 5 des héroïnes dans la littérature. Ce top s’inscrit dans une série sur les personnages. Le plus souvent, les personnages principaux qu’on retient et qui marquent le plus sont des hommes, car dans l’imaginaire collectif, c’est souvent l’homme qui est fort, important, badass, et tout ce que tu veux. C’est pourquoi j’ai décidé de commencer ma série avec les héroïnes. Enjoy !

5/ Katniss Everdeen (Hunger Games)

On entame ce top avec Katniss, l’héroïne de la célébrissime saga Hunger Games. C’est une adolescente revêche et solitaire, indépendante, forte. Toutefois, elle a ses failles, et le récit n’essaye pas de les faire passer pour autre chose. C’était la première fois que, dans la littérature pour adolescents, je voyais une jeune femme imparfaite et réellement touchante. Sachant que je venais, à l’époque, de sortir de ma (très) laborieuse lecture de Twilight, Katniss m’a fait un bien fou. J’ai pu m’identifier à elle, à son sentiment d’être perdue et à sa volonté de s’accrocher, à la vie et à l’espoir, qui m’a redonné, comme en écho, l’envie de relever des défis.

4/ Mare Barrow (Red Queen)

Pour la quatrième place de ce top, on retrouve Mare Barrow, l’héroïne de Red Queen, dont je vous ai fait la chronique samedi dernier. Cette jeune femme a beaucoup de points communs avec Katniss, sans doute parce qu’elles sont toutes deux les héroïnes de (bonnes) dystopies. Mare est une voleuse Rouge soudainement propulsée dans la société Argent. Elle doit jouer avec les faux-semblants et apprendre à écouter son cerveau plutôt que son coeur, leçon qui nous attend tous•tes tôt ou tard. Ce qui l’a placée dans ce top, c’est sa faculté à accrocher le lecteur et à éveiller chez lui des réflexions sur le monde et sur lui-même. Mare est attachante dans toutes ses failles et dans toutes ses erreurs, mais aussi dans ses victoires et ses joies. Elle est vraie, réaliste, ça pourrait être ta copine, ta voisine, ta camarade de classe. C’est pour ça que je l’apprécie autant.

3/ Sophie Scaife (Pouvoirs d’attraction)

À la troisième place de ce top, j’ai décidé de mettre en avant Sophie de la série Pouvoirs d’Attraction, parue chez Milady. Si Sophie a commencé le récit en tant que personnage classique d’une romance érotique, elle évolue bien vite. Au fil des pages, elle gagne en personnalité, elle devient une personne très réaliste, une de celles qu’on peut croiser un jour au détour d’un couloir. Elle travaille dans la mode mais elle traîne en pyjama pilou chez elle et aime fumer un joint de temps en temps. Elle a une meilleure amie bisexuelle. Elle a une relation purement sexuelle avec un homme et personne ne la juge pour ça. Et surtout, un point qui la place haut dans mon coeur : elle est féministe. Peut-être pas la meilleure des féministes (qui peut se targuer de l’être ?) mais je trouve que c’est un super effort dans un roman érotique sorti chez un grand éditeur.

2/ Laurel (Love Letters to the Dead)

Laurel, je pense qu’elle n’est vraiment pas comme tout le monde. Je serais prête à parier qu’elle est HPI, haut potentiel intellectuel. C’est une jeune fille douce, distante, qui intellectualise beaucoup ses rapports aux autres et en attend énormément de la vie. Elle est très fragile, et cette fragilité m’a parlé parce qu’elle m’a rappelé la mienne. Elle a vécu des choses horribles que je ne spoilerai pas, et là, elle essaye de reprendre une vie normale, mais il y a ce mur entre elle et les autres, alors elle les analyse, elle tente de les comprendre comme on comprendrait des faits, et d’agir comme on l’attend d’elle. Et… Ca me rappelle énormément ce que je fais quand je dois sociabiliser et que je ne me sens pas en sécurité. Laurel, j’ai envie de la prendre dans mes bras et de crusher sur elle.

 1/ Ellana Caldin (Le Pacte des Marchombres)

Et là on en arrive à mon grand amour, celle qui m’a inspiré ce top, l’héroïne qui m’a aidée à me construire et à être celle que je suis aujourd’hui, l’héroïne que je vois comme un modèle pour chaque personne qui a des rêves et qui veut y croire, j’ai nommé Ellana Caldin. Ellana, c’est la liberté, la fierté, la force, c’est la femme indépendante et forte par excellence. Dans le Pacte des Marchombres, on la découvre à l’enfance et je crois que c’est ça qui permet la création d’un lien si profond. Je pense qu’Ellana, c’est le personnage féministe de Pierre Bottero. Je m’en suis rendue compte récemment, et ça ne fait que me pousser à l’aimer davantage, parce qu’on en a tellement besoin, de personnages féministes, de personnages qui nous poussent à nous aimer et à voir le bien en nous, et ça, Ellana le fait merveilleusement bien.

Voilà ! C’est la fin de ce top sur mes personnages féminins préférés. Il s’agit bien entendu d’un top subjectif, donc je serais ravie que tu viennes poser ta pierre et compléter mes dires en proposant tes propres personnages féminins préférés !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s