Non classé

Nos faces cachées (Amy Harmon) – L’Unique Chronique #6

facescachees

Avant toute chose

Nos faces cachées, j’en avais beaucoup entendu parler, et ce avant même sa sortie. C’est un livre qui a littéralement enflammé la blogobooktubosphère, j’en ai entendu parler par une vingtaine de chroniqueur•euses différent•es, du coup je pense qu’on peut dire que ce roman était littéralement partout. Pourtant, moi, il ne m’avait pas tapé dans l’oeil… Pour un motif parfaitement superficiel : je n’aimais pas la couverture qu’on voyait partout, celle avec le personnage masculin. Elle ne m’inspirait vraiment rien. Et puis, souvent, les simples romances, ce n’est pas mon truc, donc j’y allais un peu en traînant des pieds.

Comme je me trompais !

L’histoire

Déjà, il est très clair au bout de quelques chapitres que cette histoire n’est pas une simple romance, et de très loin ! L’histoire m’a vraiment accrochée. Je me souviens avoir dévoré le roman en une soirée et une matinée dans le bus, et j’ai fini en larmes. On ne s’ennuie jamais dans ce récit, même quand il se passe peu de choses, parce que le style narratif est très introspectif, très tendre avec les sentiments des personnages. J’ai l’impression que l’auteure aime ses personnages et qu’elle a voulu le montrer à ses lecteurs.

C’est une histoire surprenante, aussi. D’habitude, les romances sont linéaires, avec un début, une fin et une progression régulière entre les deux, il n’y a pas de régression (ou alors une seule qui se finit dans une étreinte passionnée). Ici, ce n’est pas le cas. Les personnages avancent, reculent, leur évolution l’un vers l’autre est pleine de réalisme et de tendresse.

Les personnages

D’ailleurs, les personnages, parlons-en. Fern est l’une des femmes les plus touchantes que j’ai pu voir prendre vie dans un roman. Ambrose aussi est touchant, d’une façon différente. L’attachement profond de l’auteure envers ses personnages rejaillit sur sa plume, pour mieux les mettre en lumière et les sublimer. Si cette histoire est sublime, c’est parce que les personnages qui la portent et qui en sont le coeur sont eux aussi sublimes. Ils n’agissent pas toujours comme ils le devraient, ils ne sont pas parfaits, et c’est ça qui est beau, la foi qu’ils ne perdent jamais totalement l’un dans l’autre, parce qu’ils sont liés l’un à l’autre avec une profondeur qui force le respect.

Pour conclure

Ce roman est un énorme coup de coeur pour moi. J’ai vraiment envie de le conseiller à toutes les personnes qui veulent ressentir des choses, qui n’ont pas peur de sentir parfois les larmes monter sous l’influence de l’histoire qu’ils lisent. C’est un récit magnifique que j’ai envie de faire découvrir au monde entier, et j’espère vous avoir convaincu•e, si ce n’est pas encore fait, de le lire à votre tour.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s