Non classé

Power Club T1 : L’apprentissage (Alain Gagnol) – L’Unique Chronique #16

powerclub1

Je n’avais jamais entendu parler de Power Club avant qu’il soit proposé en service presse sur l’un des sites littéraires que je fréquente. Le résumé m’avait bien plu et je l’ai donc demandé, sans trop y croire – je n’ai presque pas de chance dans ce genre de choses. Du coup j’étais ravie quand j’ai appris que je l’avais gagné… En le recevant à la maison ! J’ai vu le mail qui me confirmait ce gain en remontant dans ma chambre après l’avoir déballé, donc le sens du timing était excellent.

Honnêtement, les super-héros, ça n’a jamais été franchement mon truc. J’ai tendance à préférer le fantastique à la science-fiction, depuis toujours, donc si quelqu’un d’autre a proposé la même chose que ce qu’on nous donne dans Power Club, je n’en ai pas la moindre idée, et pour moi, le concept proposé par le roman est nouveau. Donc il fonctionne parfaitement. Cela dit, j’ai eu du mal à me plonger dans l’histoire lors des cent premières pages, environ, le temps que l’histoire commence vraiment. Une fois ce cap passé, j’ai vraiment eu beaucoup de mal à lâcher le livre ! D’ailleurs, je n’ai pas deviné la plupart des retournements de situation avant qu’ils arrivent, chose que j’ai beaucoup appréciée. Je trouve que depuis quelques années, la littérature, surtout jeunesse, ne prend plus vraiment la peine de surprendre ses lecteurs, et ça me manque, ce petit frisson de satisfaction que je ressens quand je me suis si bien laissée prendre au jeu que je n’ai rien vu venir. J’ai aussi adoré la dernière partie du livre (il est découpé en parties) qui forme une véritable apothéose jusqu’au bouquet final.

Quant aux personnages, je les ai trouvés attachants, notamment l’héroïne, mais encore peu développés. J’ai envie d’en savoir plus. J’ai envie de pouvoir m’identifier totalement à Anna. Mais ça, c’est ce que je ressens surtout par rapport à ce tome : l’envie. Je pense que c’était l’objectif de ce premier tome, d’introduire doucement l’univers et de faire naître l’envie d’en savoir plus. J’ai l’impression que tout dans le livre sert ce but, mais le sert bien.

Je remercie les éditions Syros de leur envoi. C’était un super roman et j’ai vraiment super-envie de découvrir la suite de cette histoire. Apparemment, c’est une trilogie, donc je pense que je vais avoir de quoi m’amuser avec les deux tomes restants !

 

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s